Gwenael Kerléo

Harpe Celtique

A propos de Gwenael Kerléo

Gwenaël Kerléo révèle un cœur, un univers sensibles et délicats.

Concerts

Evénements à venir – Gwenael Kerléo

Aucun Concert dans la base

La parenthèse « Soñj » qui a donné vie à l’album « La Déclaration » sorti en 2016, a été un splendide tremplin pour cette artiste à fleur de peau, cet album a le mérite d’avoir révélé à Gwenael Kerléo qu’elle est une artiste à part entière qui mène sa voix en solo tout en participant régulièrement à des collaborations artistiques, souvenez vous : Arnéo.

Suivez Gwenael Kerléo

Biographie

Gwenael Kerleo, compositrice et harpiste en Bretagne, commence très jeune la musique et la composition.

Enfant très sensible, elle se rend compte rapidement qu’elle est  différente des enfants de son age et se réfugiera dans la musique où la harpe deviendra son instrument.

Elle commence au coté de Hervé Queffélléant (An Triskell), qui l’initie d’emblée à la composition.

C’est au conservatoire de musique de Brest que Gwenael Kerleo perfectionne la technique de son instrument.

En 1996, Gwenael Kerleo n’a que 21 ans quand elle sort son premier album « Terre Celte ». De ce premier opus se dégage déjà un univers très personnel. « Terre Celte » a beaucoup de succès et Gwenael Kerleo a l’honneur d’être invitée sur les ondes de France Musique par Daniel Caux.

La jeune femme enregistre plusieurs albums au fil des années et devient l’une des musiciennes la plus appréciée de la scène musicale bretonne. Elle se produit sur les plus grandes scènes de Bretagne comme le festival des Vieilles Charrues ou le festival interceltique de Lorient.

Sa musique très personnelle fait le tour du monde. On la retrouve au Japon, au Paraguay, en passant par la Hongrie, l’Allemagne ou encore la Russie. La douceur de cette grande artiste inspire encore aujourd’hui de nombreux mélomanes.

En 2003, Gwenael sort son seul album solo : Yelen.

Parmi tous ses albums, celui-là a une place importante dans sa discographie. Cet album extrêmement émouvant gagne le cœur du public slave : c’est une de ses plus belles rencontres avec le public.

En 2012, c’est au tour de son album « Quai N°7 » de surprendre le public.

Dans cet enregistrement, cette virtuose nous fait découvrir sa voix.

Limpide et doux, son chant nous fait voyager dans les fins fonds de la poésie habillement mise en musique.

En 2016, Gwenael Kerleo sort l’album « La déclaration » avec le pianiste-flûtiste Yann Crépin. Cet opus marque un retour de l’artiste sur le devant de la scène. A cette période, elle offre aussi une très belle prestation aux côtés de l’Orchestre Symphonique de Bretagne comme soliste.

En attendant son retour, Gwenael Kerleo compose actuellement un tout nouvel album en solo. Parallèlement, un projet de belle envergure grandit doucement. En effet, Gwenael prépare d’autres  grandes choses avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne et le pianiste et compositeur Nobuyuki Nakajima (pianiste de Jane Birkin)

Son plus grand rêve est de composer de la musique pour le cinéma.

Et notre talentueuse harpiste s’en rapproche de plus en plus…

.

Suivez L’Ouest en Scène

Copyright L’Ouest en Scène Production 2014 – 2018

X